Les mesures de courant peuvent être effectuées à l’aide de divers instruments d’essai, mais l’équipement d’essai le plus largement utilisé pour effectuer
les mesures de courant est un multimètre numérique. Ces équipements d’essai sont largement disponibles et à des prix très raisonnables.

Mesure du courant : notions de base

Les mesures de courant sont effectuées différemment des mesures de tension et d’autres mesures. Le courant consiste en un flux d’électrons autour d’un circuit, et il est nécessaire d’être capable de surveiller le flux global d’électrons. En circuit très simple est montré ci-dessous. Il y a une batterie, une ampoule qui peut être utilisée comme indicateur et une résistance. Pour modifier le niveau du courant circulant dans le circuit, il est possible de modifier la résistance, et la quantité de courant circulant peut être mesurée par la luminosité de l’ampoule.
Lorsque vous utilisez un multimètre pour mesurer le courant, la seule façon de détecter le niveau de courant qui circule est de percer le circuit pour que le courant passe dans le compteur. Bien que cela puisse parfois être difficile, c’est la meilleure option. Une mesure de courant typique peut être effectuée comme indiqué ci-dessous. On peut en déduire que le circuit dans lequel circule le courant doit être interrompu et que le multimètre doit être inséré dans le circuit. Dans certains circuits où il est souvent nécessaire de mesurer le courant, des bornes avec une liaison de court-circuit peuvent être ajoutées pour faciliter la mesure du courant.
Afin que le multimètre ne modifie pas le fonctionnement du circuit lorsqu’il est utilisé pour mesurer le courant, la résistance du multimètre doit être aussi faible que possible. Pour des mesures autour d’un ampli, la résistance d’un appareil de mesure doit être bien inférieure à un ohm. Par exemple, si un compteur avait une résistance d’un ohm et qu’un courant d’un ampère coulait, il développerait une tension d’un volt à travers lui. Pour la plupart des mesures, ce serait un niveau inacceptable. Par conséquent, les résistances des compteurs utilisés pour mesurer le courant sont normalement très faibles.

Comment mesurer le courant avec un multimètre analogique ?

Il est assez facile d’utiliser un compteur analogique pour mesurer le courant électrique. Il y a quelques différences mineures dans la façon dont les mesures de courant sont effectuées, mais les mêmes principes de base sont utilisés.

Insérez les sondes dans les connexions correctes – ceci est nécessaire parce qu’il peut y avoir un certain nombre de connexions différentes qui peuvent être utilisées. Assurez-vous d’obtenir les bons raccordements car il peut y avoir des raccordements séparés pour des plages de courant très faibles ou très élevées.
Régler le commutateur sur le bon type de mesure (c.-à-d. pour mesurer le courant) et la plage de mesure à effectuer. Lorsque vous sélectionnez la plage, assurez-vous que le maximum pour la plage particulière choisie est supérieur à celui prévu. La portée du multimètre peut être réduite ultérieurement si nécessaire. Cependant, en sélectionnant une portée trop élevée, il évite une surcharge du compteur et d’éventuels dommages sur le mouvement du compteur lui-même.
Lors de la prise de lecture, optimisez l’étendue de mesure pour obtenir la meilleure lecture possible. Si possible, réglez-le de manière à obtenir la déviation maximale de l’appareil de mesure. C’est ainsi que l’on obtient la lecture la plus précise possible.
Une fois la lecture terminée, il est judicieux de placer les sondes dans les prises de mesure de tension et de tourner la plage jusqu’à la position de tension maximale. De cette façon, si le compteur est accidentellement raccordé sans réfléchir à la portée à utiliser, il y a peu de risque d’endommager le compteur. Ceci peut ne pas être vrai si le compteur est laissé réglé pour une mesure de courant, et s’il est accidentellement connecté à un point de haute tension !

Comment mesurer le courant avec un multimètre numérique ?

Pour mesurer le courant avec un multimètre numérique, il est possible de suivre quelques étapes simples :

Allumez le glycomètre

Insérez les sondes dans les connexions correctes – dans de nombreux compteurs, il existe un certain nombre de connexions différentes pour les sondes. Souvent, il s’agit d’une étiquette commune dans laquelle la sonde noire est normalement placée. L’autre sonde doit être introduite dans la prise correcte pour la mesure du courant à effectuer. Il y a parfois une connexion spéciale pour les mesures de courant, et parfois une connexion séparée pour les mesures de courant faible ou élevé. Sélectionner celui qui convient à la mesure actuelle à effectuer.
Régler le sélecteur principal sur l’interrupteur de l’appareil de mesure sur le bon type de mesure (c’est-à-dire le courant) et la bonne plage pour la mesure à effectuer. Lors de la sélection de la plage, assurez-vous que la plage maximale est supérieure à la lecture prévue. La portée du DMM peut alors être réduite si nécessaire. Cependant, en sélectionnant une plage trop élevée, il évite que le compteur ne soit surchargé.
Lors de la mesure du courant, optimiser la plage pour obtenir la meilleure lecture. Si possible, permettez à tous les premiers chiffres de ne pas lire zéro, et de cette façon, le plus grand nombre de chiffres significatifs pourra être lu.
Une fois la lecture terminée, il est judicieux de placer les sondes dans les prises de mesure de tension et de tourner la plage de mesure à la tension maximale. De cette façon, si le compteur est accidentellement raccordé sans tenir compte de la portée utilisée, il y a peu de risque d’endommager le compteur. Ceci peut ne pas être vrai si le compteur est laissé réglé pour une mesure de courant, et s’il est accidentellement connecté à un point de haute tension !
En suivant ces étapes, il est très facile de mesurer le courant en utilisant n’importe quel multimètre numérique.

Autres méthodes de mesure du courant

La méthode la plus évidente pour mesurer le courant avec un multimètre est de couper le circuit et d’espacer un compteur à l’intérieur du circuit. Toutefois, ce n’est pas la seule méthode qui peut être utilisée.

Certaines méthodes peuvent être mises en œuvre sans qu’il soit nécessaire de couper le circuit et de placer un compteur en série.

Ces méthodes sont souvent utilisées lorsqu’il est important de ne pas couper le circuit, et des méthodes qui détectent le courant d’une manière ou d’une autre sont utilisées.

La précision peut souvent être presque aussi bonne que celle de la mise en circuit d’un compteur, mais elle peut nécessiter que des composants soient déjà en place ou que différents types de capteurs soient utilisés.

Utilisation d’une résistance en série pour mesurer le courant

Cette méthode de mesure du courant peut présenter certains avantages dans certaines circonstances lorsqu’il est prévu que le courant doit être mesuré régulièrement dans un circuit.

Cette technique de mesure du courant consiste à placer une petite résistance d’une valeur pratique dans le circuit. Normalement, une extrémité de la résistance est au potentiel de mise à la terre pour éviter le risque de hautes tensions de court-circuit accidentel à la terre pendant le test.
Lors de l’utilisation de cette méthode de mesure du courant, la valeur de la résistance doit être suffisamment précise pour les mesures à effectuer. Toute tolérance dans la résistance e donnera une tolérance similaire non pas à la mesure. Heureusement, de nombreuses mesures dans cette situation n’ont pas besoin d’une précision extrême et, par conséquent, même des résistances de 10 % seront suffisamment précises – 2 % peuvent également être adéquates en fonction des tolérances nécessaires.

Dans le cas illustré, la résistance série utilisée pour la mesure du courant est placée près de la terre, et elle est également court-circuitée par un condensateur pour court-circuiter tout signal à la terre. Ceci est particulièrement important si le circuit est utilisé à des radiofréquences, RF car cela permet d’éviter tout rayonnement de signal le long des fils du testeur.